Giorgio Bedani

CV-Dirigeants

TEL 04 68 84 71 58 

7 rue de l' Hôpital

66130 ILLE SUR TET

E-mail:  arca5@wanadoo.fr

 

L’évolution du concept du patrimoine artistique ainsi que les techniques de restauration nécessitent une mise à jour constante. C’est ainsi que l’entreprise ARCA accorde une attention particulière à la conservation de chaque oeuvre d’art, pour répondre aux problématiques historiques et artistiques qui se posent. 

Différentes méthodologies y répondent, que les œuvres soient anciennes, modernes ou contemporaines.
Les restaurateurs de l’entreprise ARCA possèdent des connaissances spécifiques qui leur permettent d’intervenir sur des œuvres exécutées sur différents supports. Le but est de conjuguer théorie et pratique tout en en se référant à divers secteurs de recherches : historiques, artistiques et scientifiques.

 La connaissance des matériaux qui constituent l’œuvre d’art, les processus et les causes de leurs dégradations sont indispensables pour une approche méthodologique correcte à la restauration. Parallèlement il est nécessaire de tenir compte de la valeur historique et culturelle de l’objet.
Tout objet peut être considéré comme un ensemble de matériaux hétérogènes comprenant le support, les couches de préparation et les couches picturales. Ces matériaux indissociables les uns des autres se comportent de façon différente suivant les conditions du milieu ambiant.

Les objectifs d’une intervention de restauration doivent passer par la consolidation et la mise en état du support pour cibler une conservation intégrale de l’œuvre, tout en tenant compte du lieu dans lequel l’œuvre sera par la suite placée. D’autre part, une intervention de restauration sur le plan esthétique aura pour objectif de redonner une lecture satisfaisante de l’œuvre, en utilisant des techniques de réintégration adaptées, sans essayer de masquer les outrages du temps, dans le plus grand respect de l’œuvre.

 

 

     

INTERVENTIONS DE RESTAURATION SUR SUPPORT EN TOILE


Peryac de mer (Aude) J. Gamelin 1785 « Sainte Famille »

 


Nombreuses sont les méthodes et les techniques d’intervention sur les peintures sur toiles ; des techniques dites « classiques » (c’est à dire des interventions exécutées avec des méthodes qui font partie de l’histoire de la restauration et principalement basées sur l’utilisation de matériaux « ancien ») au techniques dites « alternatives » (principalement basées sur l’utilisation de résines synthétiques). Savoir gérer cette connaissance et savoir l’appliquer cas par cas aux peintures sur toile, signifie avant tout connaître exactement l’état de conservations des éléments qui constituent l’œuvre et leur technique d’exécution.

INTERVENTION SUR SUPPORT EN BOIS

Sienne : Bernardino Fungai 1492, détail  du nettoyage de St. Girolamo,  Tempera à l’oeuf sur bois.

 

Cette image du verso d’une peinture sur bois montre les interventions sur le support :

  

- Assainissement des fissures    avec incrustations à V.

- Reconstruction partielle du support fortement affaibli par l’attaque xylophage. (la reconstruction du support est exécutée par le verso après amincissement du bois jusqu'à quelque millimètre de la couche de préparation).

- Nouveau système de traverses avec ressorts qui remplace les anciennes traverses fixes qui avaient provoqué la fissuration du support.  

  INTERVENTION SUR SUPPORT EN BOIS :

La consolidation du support en bois d’une peinture est la condition nécessaire pour la préservation de l’œuvre. Souvent affaibli par l’attaque xylophage,  par l’humidité ou par des fissurations, le support en bois nécessite d’intervention « drastiques » et « délicates » comme les parquetages ou les incrustations à V, ou encore la substitution de l’ancien système de traverse avec un nouveau système dit « mobile » avec ressorts et système de glissement en téflon.

INTERVENTION SUR LES SCULPTURES EN BOIS POLYCHROME

  Vierge du retable d’Esthoer.

La sculpture exécutée en bois de latifolié (peuplier) fut  complètement « creuses » par les termites ; la polychromie et la dorure reposaint sur une couche de quelque millimetre de bois restant.

 

Une intervention très délicate avec la « mise au point » d’une technique spécifique par rapport aux problématiques de l’œuvre, nous à permis de récupérer complètement la sculpture.

Faisant partie d’ensembles décoratifs (autels, retables) ou utilisée lors de manifestations religieuses, la sculpture sur bois polychrome à longtemps été considéré péjorativement une forme d’expression populaire.

L’utilisation de ces œuvres fut tellement importante qu’elles présentent plus qu’aucun autre type d’objet, une stratification conséquente des couches picturales capable de cacher la véritable valeur d’entaille et polychrome de l’œuvre.

Les interventions de restauration liées à la polychromie sont exécutées avec un soucis d’intérêt historique et culturelle, permettant aujourd’hui à la sculpture en bois de retrouver place et dignité.

 

INTERVENTIONS SUR RETABLES POLYCHROMES

Individuation des repeints avec la lumière U.V. (Wood)


Stratigraphie d’un échantillon de couleur 150X.

PRIX SEMA 2001
Les Métiers de la Restauration - Conservation

En face de la production standardisée, il apparaît essentiel que soit préservé un secteur où s’épanouissent la création et l’excellence des savoir-faire

La SEMA qui a pour objectif de promouvoir les métiers d’art

La crée le PRIX SEMA afin de récompenser les  professionnels.

 

Le PRIX SEMA 2001 est consacré aux métiers de la restauration-conservation.
Les candidats concurent au niveau départemental, régional puis national.

 Les jurys, composés de personnalités appartenant aux milieux professionnels,artistiquee et culturels, jugeront selon trois critères :

La qualité de l’œuvre
La qualité du dossier
La dynamique de l’entreprise

Le prix départemental et successivement le prix régional a été attribué au candidat des Pyrénées Orientales,
l’entreprise ARCA d’Hélène Genard et Giorgio Bedani pour la restauration de la Vierge et d’un panneau peint du retable du rosaire de l’église de Rodes. La participation au concours national est prévue pour les mois de mars/avril prochain.

LISTE DES INTERVENTIONS EFFECTUÉES LES PLUS SIGNIFICATIVES :

 

Tableaux :

Travaux exécutés sous la direction de la « Soprintendenza ai Beni Artistici e Storici di Parma e Piacenza » ; Dott.ssa Lavagetto e Dott.ssa Fornari : pour le Musé Civique de Piacenza sous la direction di Dott. Pronti, directeur du Musé.

 

·   Ilario Spolverini, «Il popolo ebreo condotto da Mose ed Aronne».

·   Ilario Spolverini, «Giosue ferma il sole».

·   Sebastiano Ricci,  «Giulio II con il Cardinale Farnese».

·   Sebastiano Ricci,  « ClementeVII annuncia l’elezione al Papa ».

·   Peter Mollier detto il tempesta, « Mare in burrasca con naufragio ».

·   Anonyme  ec. Francese, « Ritratto della Duchessa di Vaujour ».

·   Anonyme  ec. Emiliana, « La tonsura di S. Chiara ».   

·   Gaspare Landi, « Ritratto della Contessa Bianca Stanga da Soncino ».

·   Anonyme  ec. Emiliana, « Nativité » XVIIIe.  siécle.

·   Anonyme  ec. Emiliana, « Sainte Famille ». XVIIIe. siècle.

·   Anonyme  ec. Lombarde « Visitazione» XVIIe. siècle.

·   Anonyme  ec. Emiliana, « Sainte Anne et la Vierge enfant » XVIIIe. siècle.

·   Anonyme  ec. Emiliana, « Apparition de la Vierge à Saint Antoine » XVIIIe. siécle.

 

Travaux exécutés pour la DRAC de Montpellier :

·   J . Gamelin, « Lapidation de saint Etienne » 1789. Eglise de Peryac de Mer (Aude).

·   J . Gamelin, « Conversion de saint Paul » 1787. Eglise de Peryac de Mer (Aude).

·   J . Gamelin, « Sainte Famille » 1790. Eglise de Peryac de Mer (Aude).

·   J .Gamelin, « saint Vincent prêchant devant l’Evêque Valère » 1791. Eglise Saint Vincent de Carcasonne (Aude).

 

Musée des Beaux Arts de Béziers :

·   J. Gamelin, « Sainte Madeleine »  1789.

 

Retables :

·   Eglise de la Trinité (P.O.) Retable du maître autel, XVIIIe siècle.

·   Saint Pierre dels Forcats (P.O.) Retable du maître autel, XVIIIe siècle.

·   Montalba (P.O.) Retable du maître autel, XVIIIe siècle.

·   Saint Michel de Llottes (P .O.) Retable du maître autel, XVIIIe siècle.

·   Montclaira (Lot) Retable du maître autel, XVIIIe siècle et Retable transept sud.

·   Esthoer (P.O.) Retable de la Vierge XVIIIéme siècle.

·   Rodes (P.O.) Retable du Rosaire XVIIéme siècle.

·   Latour de Carol (P.O.) Retable de St .François Xavier XVIIIéme siècle.

·   Eus (P.O.) Retable de Sainte Therese XVIIIéme siècle.